Accueil Santé Comment savoir si quelqu'un prend de la cocaïne : quels sont les...

Comment savoir si quelqu’un prend de la cocaïne : quels sont les signes trahisseurs ?

Comment suivre son intuition : comment agir face à son intuition ?

On décrit l’intuition comme étant une sorte de sensation que l’on a lorsqu’on ressent quelque chose, c’est souvent des choses que l’on ressent et...

Comment rouler des yeux: pourquoi rouler des yeux?

Chaque personne communique à sa façon, il y a celle qui est plus portée vers la forme verbale en utilisant la parole et d’autres...

Comment savoir si un doigt est cassé : quels sont les signes d’un doigt cassé ?

On a tous connu au moins une fois dans notre vie un malencontreux accident de la route ou encore une chute ou bien la...

Comment soigner une déchirure du ménisque : quels sont les symptômes d’une déchirure du ménisque ?

Le ménisque est un morceau de cartilage qui fournit un coussin entre votre fémur et le tibia . Il y a deux ménisques dans...

Comment savoir si on a un cancer du sein : Comment s’en rendre compte à temps ?

Il s’agit d’une tumeur maligne qui atteint la glande mammaire. Il se déclare principalement chez la femme, et 8 cancers du sein sur 10...

La cocaïne, une substance qui vous rend dépendant par son effet stimulateur du système nerveux qui provoque des conséquences néfastes sur la santé de l’homme, sur le plan psychologique, physiologique et neurologique, entrainant même jusqu’à la mort. Ce n’est pas pour rien que sa consommation est interdite. Cependant, nombreux sont ceux qui y sont accro, car elle les rend intellectuellement invincibles et hyperactifs tout en leur procurant une humeur joviale et euphorique, mais une fois l’effet dissout, la descente vers la déprime et la mélancolie se voit rapide.

Où a-t-elle vu le jour ?

Les origines de la cocaïne, remontent au Pérou et à la Bolivie. Ces feuilles de l’Erythroxylon coca ont été consommées en abondance par les peuples amérindiens et les conquistadors, car elles avaient la particularité de dissimuler avec célérité la sensation de faim et de soif et d’accroitre leurs capacités physiques par son effet tonique. Elles ne deviennent de plus en plus répandues qu’à partir du XIXe siècle, dans le monde médical pour ses vertus guérissantes, et c’est à ce moment-là que la cocaïne pure était extraite de la plante et fut utilisée sans modération, tout en ignorant les effets nuisibles quelle provoquait.

Un opium à l’emballage particulier

Le mode de consommation de cette drogue se voit multiple, en termes de techniques d’utilisations et de la forme, la substance prise est de nature chimique : le chlorhydrate de cocaïne et le freebase (le crack).

Pour ce qui est du chlorhydrate de cocaïne, il a l’allure d’une poudre blanche généralement reniflée, fumée dans un enroulé de papier ou bien dissoute dans l’eau, comme elle peut être injectée. Par contre le crack, résulte d’une transformation chimique que subit le chlorhydrate de cocaïne. La forme finale obtenue de cette conversion est une pâte dure fumée en joint.

Comment repérer les dépendants à la cocaïne ?

Nombreux signes sont reconnaissables et perceptibles autant sur le psychisme que sur la psychologie par le biais de la stimulation puissante qu’elle exerce sur le système nerveux, cardiovasculaire voire même respiratoire. Tous ces signaux se traduisent par les symptômes suivants :

  • Un dynamisme et une énergie débordante ressentie.
  • Une rapidité inouïe d’exécution de plusieurs tâches intellectuelles et physiques.
  • Un rythme cardiaque et une respiration accélérée.
  • Pupilles dilatées, bouche sèche.
  • Sensation de bien-être et d’euphorie.
  • Une insensibilité face à la douleur et à la fatigue.
  • Une perte d’appétit, car le besoin de manger et de dormir devient facultatif.

Tous ces effets s’accentuent avec l’augmentation de la dose, cependant la santé de ces consommateurs devient exposée à plusieurs risques, à savoir :

  • Une perte de poids considérable.
  • Des insomnies accompagnées d’hallucinations.
  • Hausse de la pression sanguine, provoquant des maladies cardiovasculaires.
  • Maladies pulmonaires voire même gastro-intestinales : nausées, etc.
  • Affection des cellules du foie, et risque d’exposition à l’hépatite C.
  • Complication des voies respiratoires : problème au niveau du cartilage de la cloison nasale, perte progressive du sens de l’odorat.
  • Problèmes psychologiques : dépression, dérive, idées suicidaire, paranoïa, etc.

Le sevrage n’est impossible pour personne, il suffit simplement d’avoir le courage et la volonté de changer de mode de vie, et de faire face à la réalité. On ne peut nier que la consommation de drogue est une échappatoire pour beaucoup, elle leur permet de rompre tout contact avec le monde réel et les problèmes sociaux, mais à vrai dire ce n’est guère la solution idéale. Alors même si la désintoxication parait difficile et pousse au délire psychotique voire même au suicide, elle reste le meilleur moyen pour se débarrasser de cette maudite substance.

Comment utiliser Google Drive : pourquoi utiliser Google Drive ?

Google Drive est un service de stockage qui vous permet d'enregistrer divers fichiers dans le nuage, et d'y accéder depuis votre smartphone, tablette ou...

Comment trouver le métier de ses rêves: quels sont les moyens d’atteindre le métier de ses rêves ?

Comme la plupart des gens, vous avez surement, depuis votre plus tendre enfance, rêvé du métier que vous ferez quand vous serez grand. Enfant,...

Comment trouver de la cohérence dans la vie: comment vivre en cohérence ?

Il n’est pas toujours facile de vivre pleinement sa vie sans qu’il y ait des moments d'égarements, de désorientation, de sentiments que les choses...