Accueil Santé Les risques engendrés par une grossesse après une fausse couche

Les risques engendrés par une grossesse après une fausse couche

Consulter un spécialiste lorsqu’on est enceinte : quand ? pourquoi ?

Quand une femme est enceinte, une première consultation est de mise, qui sera suivie par des examens mensuels. Un examen prénatal permet à beaucoup...

Comment suivre son intuition : comment agir face à son intuition ?

On décrit l’intuition comme étant une sorte de sensation que l’on a lorsqu’on ressent quelque chose, c’est souvent des choses que l’on ressent et...

Peut-on obtenir un or certificat médical de non contre indication au sport en téléconsultation ?

Les périodes de rentrée scolaire sont connues pour la longue file d’attente chez le médecin pour obtenir un certificat médical de non-contre-indication au sport....

Comment savoir si quelqu’un prend de la cocaïne : quels sont les signes trahisseurs ?

La cocaïne, une substance qui vous rend dépendant par son effet stimulateur du système nerveux qui provoque des conséquences néfastes sur la santé de...

Comment s’acclimater à la chaleur : comment se préparer avant de sortir ?

La chaleur peut être très dangereuse, si vous ne prenez pas en considération le temps qu'il vous faut pour vous acclimater. Que vous soyez...

Une grossesse peu après une fausse couche est une source d’inquiétude, et comporte des risques pour les femmes enceintes. Ces risques sont multiples et il est essentiel qu’une femme enceinte fasse une consultation prénatale appropriée. Cela lui permettrait d’être informée des risques et de s’assurer de la santé de leur bébé. De plus, tout soutien psychologique devient crucial pour les femmes qui ont subi une fausse couche et qui souhaitent à nouveau tenter une grossesse.

Risques médicaux liés à une grossesse peu après une fausse couche

La perte d’un enfant à cause d’une fausse couche reste une douleur insupportable pour les femmes. D’où les risques médicaux liés à une grossesse après une fausse couche doivent être considérés. Selon des études, une grossesse précoce après une fausse couche peut engendrer un risque d’accouchement prématuré et d’alitement prolongé pour les femmes. Pour garantir la santé de la femme, les spécialistes recommandent aux femmes qui ont subi un avortement spontané et qui veulent être à nouveau être enceinte de passer une évaluation approfondie avant d’entamer une autre grossesse. Cela permet d’éviter le risque d’une éventuelle et deuxième fausse couche, et surtout de connaitre les symptômes qui ont pu causer l’avortement spontané.

« Une évaluation prénatale approfondie pour toutes les femmes qui ont subi une fausse couche est recommandée », dixit un médecin spécialiste de la santé maternelle et fœtale.

Cette évaluation permet de :

  • Détecter via les multiples analyses un problème médical ainsi que des anomalies qui ont pu être les facteurs de la perte de l’enfant ;
  • Adopter une surveillance et prescrire le traitement nécessaire pour prévenir les risques et enfin miser sur une grossesse à terme.

Faire une échographie après une fausse couche est primordial. Ce procédé permet de savoir si tout est en ordre dans le ventre et dans l’utérus de la femme. Il est aussi recommandé aux femmes qui ont subi une fausse couche de faire des analyses médicales ainsi qu’une prise de sang pour vérifier leur santé et augmenter les chances de mener une grossesse à terme. Il est préférable d’aller consulter un gynécologue qui vous aidera à détecter la présence d’une maladie ayant pu causer l’avortement spontané. Une échographie permet aussi de vérifier si le curetage a pu entrainer une infection sur le col.

L’avortement spontané peut occasionner des complications physiques sur le corps d’une femme. Les fausses couches peuvent également entrainer une infection de l’utérus chez la femme. Cela provoque des écoulements vaginaux ainsi que de la fièvre.

Les facteurs qui peuvent causer une fausse couche

femme enceinte souffrant de douleurs de grossesse lié à une fausse couche

Les fausses couches sont dues à de nombreux phénomènes. En effet, voici les causes d’une fausse couche qu’il faut savoir :

  • Dans la majorité des cas, la fausse couche est causée par une anomalie de l’embryon ;
  • Les virus ainsi que les infections ont des impacts sur le développement de l’embryon de la femme enceinte ;
  • La plupart des avortements spontanés sont aussi dus à une béance du col de l’utérus de la femme.

Un soutien psychologique

Après les séances d’échographie en vue de suivre l’évolution d’une grossesse, la future mère peut commencer à faire le décompte. Elle s’impatiente dans l’attente du moment de l’accouchement pour pouvoir enfin voir son bébé et le tenir dans ses bras. En revanche, profiter de ces moments de joie n’est pas toujours donné à toutes les femmes. Certaines femmes sont confrontées à un avortement spontané, dit fausse couche, qui entraine plusieurs changements sur la vie d’une femme :

  • Elle provoque des conséquences psychologiques dévastatrices souvent source de dépression. La maman ne veut pas faire son deuil, sur la perte de son enfant. Il faut savoir que l’avortement spontané provoque des sentiments négatifs chez la femme, quitte à le dévaster ;
  • Les femmes ressentent aussi un énorme vide après la fausse couche. Les souvenirs qu’elles ont de leur bébé durant la grossesse peuvent toujours la suivre. Ici, l’adage qui dit que le temps peut guérir les blessures n’est plus de mise.

Outre les risques médicaux liés à une grossesse peu après une fausse couche, il est important de prendre en compte l’état psychologique des femmes qui subissent ce type de situation. 

« La perte d’un enfant peut être une situation très éprouvante, le soutien psychologique est essentiel pour aider la femme à surmonter cette épreuve », selon le psychologue et auteur, Dr John.

Actuellement, il faut reconnaitre que le soutien psychologique est important. En effet, on a tendance à se focaliser sur le bébé, au lieu de la maman. Avant, on se préoccupait plutôt de son état physique, moins de son état psychologique.

En fait, il est important de reconnaitre que la femme a besoin de soutien pour faire face à cette situation difficile. De nombreuses associations organisent des groupes de parole pour les femmes qui ont subi une fausse couche et qui souhaitent à nouveau tenter une grossesse.

D’après un psychologue, les parents doivent faire un travail de deuil. Au lieu de considérer le deuxième enfant comme un enfant de remplacement, l’aide d’un psychologue est complètement utile. Le soutien psychologique est absolument primordial.

Une grossesse peu après une fausse couche comporte des risques médicaux et psychologiques. Il est important que les femmes qui recherchent une grossesse à nouveau prennent conscience des éventuels risques. Une consultation prénatale approfondie est recommandée et le soutien psychologique est essentiel.

Découvrez les bienfaits de la montagne pour faire une retraite ?

Une retraite spirituelle est un moment durant lequel on s’évade, loin de chez soi et de son quotidien, afin de se reposer, de retrouver...

Quelles sont les conditions pour acheter des ecigarette et liquide en grosse quantité ?

Comme pour tous les produits, les grossistes spécialisés dans la vente de e-cigarettes et de liquides en grande quantité proposent des prix particulièrement avantageux......

Voici les meilleurs types de fumigènes d’intérieur pour annoncer l’arrivée d’une fille ou d’un garçon

La baby shower nous provient des États-Unis. Elle a traversé les frontières pour débarquer en France et combler tous les futurs parents. Même si...